Petite incruste en Patrimonie

je m'incruste journées du patrimoine

Encore un truc qui s’inspire d’une idée française : les journées européennes du patrimoine (ces 17 et 18 septembre chez nous) sont une version plus large des journées portes ouvertes des monuments historiques, et, de façon fortement originale, sont encore une idée brillante de ce bon vieux Jack Lang, qui nous a inventé des fêtes pour à peu près tout.

L’idée la plus emblématique derrière ces journées, c’est d’ouvrir des endroits complètement inaccessibles au public en temps normal, comme le palais de l’Élysée. Enfin sauf si tu es journaliste ou ministre… ou enfant, et que ton école a réussi à obtenir le droit de venir chercher les cadeaux de Noël avec Monsieur le Président et la première dame de France – pour la pérennité de cet article, nous éviterons de nommer les deux individus, mais aussi parce que l’identité d’un des deux est encore à ce jour inconnue.
Ne digressons pas : quelle joie, pour le chaland, de pouvoir observer où le Président de la République française s’assoit pour travailler, reçoit son gouvernement, gare sa Citroën, et se fait cirer ses chaussants. Quelle occasion en or de voir autre chose que des meubles suédois, dans ce petit pied à terre parisien où chaque babiole vaut plus que le PIB du Botswana.

Bien entendu, pour faire une incruste patrimoniale, tu peux choisir d’aller voir autre chose que le palais de ton Président. Tu peux par exemple te rendre au Manoir Michelet de Nogent le Rotrou, avec sa vue imprenable, à la mairie de Montaigut-en-Combraille, avec ses riants alentours, voire même en des lieux plus pittoresques et moins institutionnels, comme le château de la Reine Margot, à Saint-Projet, ou encore l’inénarrable atelier de bourrellerie de Luc-en-Diois. Bref, autant de possibilités de découvrir les trésors de notre patrimoine, alors que le reste de l’année, ils ne représentent que des panneaux marrons de « lieux-dits » quand nous traversons les villes de France et de Navarre dans nos bolides. Une incruste historique et culturelle, donc, à même de nous faire découvrir les petits recoins de notre belle France. Sacrebleu !

 

Une réponse à “Petite incruste en Patrimonie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*