jemincruste.com est officiellement lancé !

lancement je m'incruste

C’est officiel, jemincruste.com est en ligne dans sa version définitive. Tu vas donc pouvoir organiser tout un tas d’événements simplement, en quelques clics et avec qui tu veux. Elle est pas belle la vie ? Mais comment ça se passe tout ça nous diras-tu. Et bien… comme ça :

Je m’incruste, ça fonctionne un peu comme un réseau social, alors pour commencer, il va falloir te créer un profil, avec la plus belle photo de toi (ou celle que tu veux, on n’est pas regardants), une image de fond pour faire joli, et, pour les plus philosophes, une phrase qui t’inspire. Comme on t’a dit que jemincruste.com, c’était un peu un réseau social, c’est encore mieux si t’invites tes amis ! Par mail, par sms, par Facebook, c’est comme tu veux !

Bon ça y est, t’es inscrit(e). La page d’accueil te permet de voir tes événements et ceux proposés par tes potes, leurs envies de sorties, etc. Tu peux aussi voir leurs coups de cœurs, les cagnottes auxquelles ils t’ont demandé de participer parce qu’ils étaient trop pauvres pour financer leur soirée tous seuls (quels profiteurs ceux-là…), ou encore des suggestions d’amis que tu pourrais connaître.

Si jamais tu ne visites pas le site tous les jours – ce qui est très mal – on se charge de te tenir au courant de ce que tu as raté quand tu reviens, par un système de notifications des plus originaux.

Bien, tu sais ce qui se passe sur le site, passons aux choses sérieuses, on est quand même là pour créer des événements. Plusieurs choix s’offrent à toi :

  • Joue l’incrusteur(se), brise les codes en mettant un peu de piment dans tes soirées entre potes, place à l’incruste à l’état pur ! Ton hôte ne sait même pas qu’il est… et bien ton hôte ma foi. Tu choisis le thème, tu nommes ton événement (« Incruste chez Jo » par exemple, ce qui ne marche pas si ton pote s’appelle Thierry), tu décris ton événement en quelques mots (« Jo a fait l’impasse sur sa crémaillère, on ne va pas laisser passer ça… on s’incruste !), tu proposes quelques dates, tu précises le lieu, tu sélectionnes un peu les participants pour que ça reste gérable et hop, ton incruste est créée !
  • Tente l’incrusté(e), en invitant tes potes à s’incruster chez toi. Moins risqué, ce type d’événement a pour principal but de t’éviter une soirée The Voice – Ruquier – Youporn en solo samedi prochain. Là aussi, sélectionne un thème, choisis un nom (« soirée films inconnus des années 50 » nous semble le thème rêvé mais tu fais comme tu veux), donne les détails, la date, ton adresse, qui peut venir – tout le monde, tes contacts, leurs potes – et surtout combien de personnes tu peux accueillir : gloire aux premiers inscrits !
  • Crée un événement, n’importe lequel, un week-end, un enterrement de vie de jeune fille, une virée à Villedieu-les-Poêles… ce que tu veux. Le processus est le même que pour les précédents.

Il est à noter que pour chaque type d’événement, tu peux utiliser la checklist partagée, histoire que chacun sache qui ramène quoi, et ainsi éviter de vous retrouver avec 6 packs de Kro et 17 saucissons, même si en vrai ça passe… La cagnotte aussi est proposée dans tous les cas, pour un cadeau d’anniversaire, pour se répartir les frais du week-end chez mémé, etc.

Enfin, on t’a préparé un petit bonus. Si ta sortie rêvée est un spectacle, une expo, un concert, un parc d’attraction, bref, un truc où on te demandera un billet à l’entrée, et bien tes potes et toi pouvez trouver et acheter ledit billet directement sur jemincruste.com. Et si vous ne savez pas quoi faire comme sortie, vous trouverez bien votre bonheur parmi nos suggestions, et indiquer ce qui vous tente, pour que vos contacts puissent s’y incruster avec vous.

Voilà voilà, on a essayé d’être concis ou presque. Si tu es arrivé(e) jusque là, tu sais tout !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*